La métacognition dans l’enseignement et l’apprentissage

4 mars 2012

La métacognition est un thème qui nous tient à coeur. De l’enseignement réflexif à l’apprentissage autonome en passant par la motivation de plus en plus autodéterminée, la métacognition un important rôle à jouer « devant et derrière le pupitre ».

Nous vous présentons en cette année d’Après-cours 2011-2012, une série de capsules qui portent à une réflexion sur le rôle de la métacognition dans l’apprentissage.

La première capsule vidéo traite de l’évolution des visions de l’apprentissage à travers les époques. Judith Cantin, conseillère pédagogique en intégration des TIC, y parle des forces, les limites et les réinvestissements positifs possibles sont abordés, ce qui nous pousse à une réflexion certaine puisqu’on vise tous à faire bien, mieux, plus aisément. Cette capsule intitulée « L’évolution de l’apprentissage à travers le temps » est tout à fait pertinente pour se positionner au regard de notre propre vision et de ce fait, réfléchir sur la cohérence de nos pratiques d’enseignement. Durée: 14 minutes 56 secondes. Bon visionnement.

Quelle est la transformation cognitive que je souhaite constater chez l’apprenant ? Quelles sont les actions à poser pour que cette transformation s’opère ? Quelles questions poser ? Quelles activités réaliser ? Quels usages des TIC auront un impact réel sur l’apprentissage souhaité ? Tels sont plusieurs questionnement des enseignants et des conseillers pédagogiques. Dans cette capsule, Judith Cantin, conseillère pédagogique en intégration des TIC, nous explique la taxonomie d’Anderson et Krathwhol en nous présentant les processus mémoriser, comprendre, appliquer, analyser, évaluer, créer ainsi que les types de connaissances factuelles, conceptuelles, procédurales et métacognitives.  Sans être établie comme une recette, Madame Cantin nous propose la taxonomie pour soutenir dans choix didactiques et pédagogiques. Durée 10 minutes 25 secondes. Bon apprentissage!

Source de l’image à la une: Par Nesbit (convertie par King of Hearts en SVG) document dérivéde de Chandres (BloomsCognitiveDomain.svg) [Domaine public], via Wikimedia Commons. http://commons.wikimedia.org/wiki/File:BloomsCognitiveDomainFR.svg. Cette figure illustre le processus cognitif sous la dimension de la taxonomie de Bloom revisée par Anderson & Krathwohl en 2001. L’image démontre la croyance que la mémorisation est un prérequis à la compréhension et que la compréhension est un prérequis à l’application. Référence au livre: Anderson, L. W., & Krathwohl, D. R. (2001). A taxonomy for learning, teaching, and assessing: A revision of Bloom’s taxonomy of educational objectives. New York, USA: Addison-Wesley Longman.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.