Communauté FLE, 13 décembre 2016

14 décembre 2016

Rencontre présentée le 13 décembre 2016.

Par Laurent Demers, agent de développement au renouveau pédagogique pour la FGA Montérégie

Introduction

Troisième rencontre de la communauté de français, langue d’enseignement qui s’est tenue le 13 décembre 2016.

Enregistrement

Compte rendu de la rencontre

Pour chacun des points prinicipaux du compte-rendu, vous trouverez un lien qui vous amènera au moment précis de l’enregistrement où ce point a été discuté.

Retour sur les réponses de Marie-Josée Quinn

Épreuves numérisées du MEES: https://youtu.be/fcD4Fj_Rks4?t=12s

Les responsables de la sanction ont reçu la semaine dernière un lien où sont déposées les épreuves mises à jour du MEES. Ces versions contiennent de nouvelles grilles pour l’évaluation, contenant de nouveaux paramètres pour corriger la qualité de la langue dans les productions écrites. Date de mise à jour : novembre 2016
  • FRA-4101 : La grille d’évaluation fournie avec l’épreuve associe un nombre d’erreurs à une cote. L’évaluation de ce critère diffère-t-elle en fonction du nombre de mots rédigés par l’élève? Il est inscrit dans le guide d’administration de l’épreuve que l’évaluation ne saurait se résoudre au simple comptage du nombre d’erreurs, mais des indications plus précises sont-elles disponibles à ce sujet?
  • FRA-5204: https://youtu.be/fcD4Fj_Rks4?t=2m43s  L’une des formes reprend un texte qui serait à l’étude dans l’un des guides d’apprentissage…(Karine) Texte «Plus rien» (utilisé également en 3105) dans Nouvel Épisode et «Le déserteur» dans une activité notée de SOFAD. Le  ministère demande d’être vigilant et de ne pas donner à l’élève une version qui aurait été vue en apprentissage.Situation embarrassante… Des versions D et E de l’examen seront disponibles sous peu. Texte des Cowboys fringants utilisé en 3e secondaire est aussi dans une épreuve du MEES.

Communication orale: https://youtu.be/fcD4Fj_Rks4?t=9m59s

  • enregistrement de la prise de parole (En anglais et en francisation, certains centres enregistrent les exposés des élèves en vue de l’évaluation.)
  • Que fait-on avec les fichiers? 
  • Où sont-ils gardés? en cas de demande de révision de notes. Avez-vous pensé à des procédures? Karine a réinvesti une procédure proposée dans une formation en anglais. Elle a proposé l’achat d’une caméra pour les comm. orale en langues: l’enseignant filme l’élève à partir de son portable.  Les  élèves peuvent utiliser des portables itinérants dédiés à cette utilisation s’ils veulent se pratiquer. Les enseignants ont apprécié, car ils peuvent mieux se concentrer à l’écoute de l’exposé. Les fichiers audio , d’abord conservés sur les portables des enseignants, seront déposés, à la fin de chaque semestre, sur un disque dur portatif dédié à l’entreposage avec les autres examenset détruits après un an. 
  • Qui gère cet endroit sûr? 
  • Avez-vous une procédure pour l’entreposage des fichiers au même titre que les épreuves papier? Comme les épreuves papier, les fichiers pourraient être conservés un an. 
  • Pour vous, qu’est-ce qu’un temps réaliste accordé à une préparation de prise de parole ou pour une recherche documentaire? (pour le sigle FRA-3104, par exemple) 
L’élève a-t-il le droit de poursuivre sa recherche après sa période de 90 min avec le cahier de préparation: voir dans les paramètres de l’épreuve. Les 90 min se font en salle d’examen sur un petit lecteur (acheté à cet effet), le cahier de prép est remis à la surveillante, qui le remettra à l’enseignant. 
 Est-ce qu’il peut revoir le reportage chez lui  (souvent disponible sur internet)?
  Est-ce qu’il appuie ses propos uniquement sur le reportage? Peut-il faire d’autres lectures? Il n’est pas mention de cette possibilité dans le guide. 

Matériel  d’évaluation Grand Duc: https://youtu.be/fcD4Fj_Rks4?t=27m

  •  les SÉ qui sont offertes sur le nuage en 3e secondaire sont-elles véritablement utilisées en province comme SÉ?  Peut-on les utiliser comme SAÉ? Elles le sont par certaines commissions scolaires. Selon Grand Duc, ces situations devraient servir à l’évaluation, mais qu’elles pourraient être utilisées comme situation d’évaluation formative. Ce sont les utilisateurs qui choisissent. Il n’est pas possible de statuer. Les commissions scolaires les utilisant à des fins de sanction doivent être vigilantes. J’ai participé à la rédaction des épreuves car ce sont effectivement des « Situations d’évaluation à des fins de sanction ». Cette note est écrite sur la page-titre de chaque document de même qu’en-haut et bas-de-page. Cela ne peut pas être plus clair… Ces évaluations ont été bâties de façon rigoureuse. Ce serait vraiment dommage de devoir les mettre de côté à cause d’un bris de confidentialité. Je viens d’envoyer un courriel à la maison d’édition leur demandant de le spécifier lorsque la question leur est demandée. (Hélène St-Laurent)

Note: La maison d’édition Grand Duc a rectifié le tir concernant les situations d’évaluation de la 3e secondaire. Voici le message:

Tous les fichiers de nos situations d’évaluation de secondaire 3 portent le titre suivant : « Situations d’évaluation à des fins de sanction ». Elles ont été conçues pour être utilisées comme évaluation en sanction ou examen.
Tandis, que les situations de secondaire 4, portent le titre de Situations d’évaluation en aide à l’apprentissage.

Questions diverses: https://youtu.be/fcD4Fj_Rks4?t=32m59s

  • Épreuves de la 4e secondaire pour correction collective: Nathalie David   Une banque d’épreuves pourrait être constituée pour permettre des activités de correction collective. Des copies sont-elles disponibles?
  • Épreuve de FRA-4103:  Une forme A avec 6 reportages, Entrée de la forme dans Tosca, on ne peut pas entrer la forme A1 ou A2, on ne peut entrer qu’un seul caractère. Si on met la forme A, tout le monde aura cette forme et il sera difficile de distinguer quel vidéo l’élève a visionné. En cas d’échec, il sera difficile de déterminer quelle vidéo devra être administrée en reprise, particulièrement lorsque l’élève change d’enseignant d’une année scolaire à l’autre.  Les CS qui ont implanté la 4e secondaire ont-elles vécu cette situation?  Nathalie David Cette question pourrait être posée à la GRICS. Un ajustement dans Tosca est probablement possible à ce sujet. 
  • Épreuves en 2 parties: Si l’élève est en échec à la première partie, on l’envoie faire la 2e même si on sait que ce sera un échec? la question a déjà été adressée à MJ Quinn. Les centres seraient libres de décider… Les parties devraient être corrigées à la toute fin dans le cadre d’une tâche complexe. L’élève doit réussir chaque compétence. 

Réponses de Marie-Josée Quinn à nos questions:

        
FRA-4102
À partir de quel moment peut-on considérer une époque comme révolue? Est-ce que le cadre des évènements du 11 septembre 2001 pourrait être utilisé par un élève pour son récit? Les évènements du printemps 2012 au Québec? Ou du printemps arabe en Égypte ou en Tunisie?
 
  • Dans Antidote, on donne la définition suivante du terme révolu
  • Qui appartient complètement au passé, qui n’existe plus, qui est achevé, accompli. Une conception qui vient directement d’une époque révolue.
  • Dans la Présentation du cours, on indique « Le but du cours est d’amener l’adulte à poser un regard actuel sur des événements ou des contextes d’une époque révolue afin d’écrire des récits historiques. » (Programme FBD, FLE, p. 185)
  • Ainsi des faits récents, même s’ils sont dignes de passer à l’histoire, ne pourraient être retenus s’ils ne permettent pas de poser actuellement un regard différent qu’au moment où ils sont survenus.  On entend donc par époque révolue, un moment de l’histoire où les mœurs étaient différentes, où les gens pensaient autrement, etc. 
 
 
Feuille de consignation des résultats qui accompagne chaque version d’épreuve
Cette feuille peut-elle être remise à l’adulte?
 
  • Cette feuille a été mise à la disposition des centres pour consigner le résultat de l’adulte dans son dossier. Son usage est facultatif. Il n’y a pas d’inconvénient à en remettre une photocopie à l’adulte.
FRA-4103 
Est-ce que l’enseignant peut débattre ou discuter avec l’élève?
 
  • L’enseignant fait partie des cinq membres de l’auditoire et il pourrait être appelé à intervenir au même titre que les autres participants pour relancer la discussion, au besoin. Cela étant dit, les consignes d’administration précisent clairement le rôle de l’enseignant : ainsi l’enseignant doit, « […] au cours de la discussion, soutenir l’adulte dans son rôle d’animateur en stimulant la participation de l’ensemble du groupe ». Son rôle est donc d’abord et avant tout de s’assurer que la discussion ait lieu entre participants. L’enseignant devra alors exercer son jugement professionnel pour mesurer la portée de ses interventions, afin qu’elles ne viennent pas influer sur l’évaluation de la compétence.
 
Serait-il possible de fournir aux élèves auditeurs une banque de questions en lien avec le sujet choisi par l’élève évalué? (Faire une préparation avec l’auditoire?)
  • Rappelons d’abord que les membres de l’auditoire n’ont pas vu le reportage. L’adulte a la tâche de leur présenter l’essentiel des propos et de leur faire part de son appréciation du document au cours d’un EXPOSÉ ORAL. Logiquement, les membres de l’auditoire ne peuvent pas avoir de questions avant d’avoir assisté à l’exposé. 
  • Aussi, l’adulte a la tâche de partager et de confronter sa réaction au message avec son auditoire au cours d’une discussion.  Puisqu’il s’agit d’une INTERACTION, la discussion doit demeurer réelle, authentique et spontanée. Elle ne doit pas être organisée à l’avance. Par conséquent, seul l’adulte évalué se prépare à la tâche.
  • Dans les consignes, on indique que c’est l’adulte évalué qui doit prévoir de relancer son auditoire. L’adulte peut par exemple préparer, s’il le souhaite, une banque de questions qu’il pourra poser à son auditoire au moment opportun. 

Documents et ressources

Pour accéder au document collaboratif

Forum de français sur Moodle FGA

Un commentaire

  • Laurent Demers 15 décembre 2016 à14:38

    La maison d’édition Grand Duc a rectifié le tir concernant les situations d’évaluation de la 3e secondaire. Voici le message:
    Tous les fichiers de nos situations d’évaluation de secondaire 3 portent le titre suivant : « Situations d’évaluation à des fins de sanction ».
    Elles ont été conçues pour être utilisées comme évaluation en sanction ou examen.
    Tandis, que les situations de secondaire 4, portent le titre de Situations d’évaluation en aide à l’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.