Webinaire mathématique cohorte multicours + DESMOS

Webinaire Maths/Desmos/classe sans cahier avec Marc-André Blier de la CSBF et François Guay-Fleurent, du service régional du RÉCIT à la FGA du Centre-du-Québec.

Marc-André présente la structure actuelle d’une classe expérimentale de mathématique au centre Mgr-Côté de Victoriaville (CSBF). Un groupe fermé a été mis sur pied, regroupant des adultes de 2e, 3e et 4e secondaire, par thématique. Donc, en novembre, un groupe de Modélisation algébrique (Sec. 2-3-4 CST-4 TS) a été mis sur pied. En janvier, le cours de Statistiques a été offert sous la même formule. Ce projet de pédagogie active a été implanté en mathématiques, en français et en anglais à raison de 9 h par semaine par matière, pour un groupe par matière. Le centre travaille actuellement à reconduire le projet pour l’année 2019-2020 tout en l’améliorant et en le rendant plus flexible.

Marc-André présente l’origine de ce projet, le « cadre théorique », la façon dont ils ont procédé (Desmos et +), les résultats, des recommandations, etc.

Cette rencontre a été enregistrée le 3 juin 2019.

Enregistrement de la rencontre

Compte-rendu

Pour chacun des points au compte-rendu, vous trouverez un lien qui vous amènera au moment précis de l’enregistrement où ce point a été abordé.

Afin de profiter pleinement de l’expérimentation nous vous suggérons de visionner la rencontre dans son intégralité. 

Problématique
Baisse de clientèle, d’assiduité, prend du temps avant de faire un examen, motivation difficile, etc.
La liste de noms au tableau ne finit plus d’être répondue en individualisé.
Changement de la clientèle avec les années. La clientèle est de plus en plus jeune, en grande difficulté et elle a besoin d’interaction.
La direction a demandé de revoir l’approche pédagogique en mathématique
Difficile de développer une compétence simplement en lisant un cahier d’apprentissage.

Cadre théorique
Participation aux formations données par Mélanie Tremblay, didacticienne, qui a eu pour mandat d’accompagner les enseignants de la FGA dans le Renouveau pédagogique. Celle-ci a présenté les cours d’une façon différente : en les séparant par thème (géométrie, algèbre, statistique) plutôt que par niveau scolaire.

Méthodologie
Petite expérimentation en 2017-2018 : l’enseignant sortait des cours les élèves qui « stagnaient » à raison de 2X par semaine. Par contre, de retour en individualisé, les élèves ne travaillaient plus…il a fallu revoir la façon de faire.
Expérimentation planifiée en 2018-2019 : création d’un groupe fermé de 14 élèves. 9 heures par semaine de mathématiques à des journées précises. Regroupement des élèves par catégorie de savoirs et non par niveau scolaire.
On a regroupé tous les élèves en Modélisation algébrique à l’automne dans les cours suivants : 2101, 3051 et 4151 et 4261. On l’a fait aussi pour les statistiques à l’hiver dans les cours suivants : 3052, 4152 et 4262.

Aucun cahier d’apprentissage et développement d’ateliers sur Desmos
Utilisation des ateliers développés par Mélanie Tremblay d’approches expérimentales
Hétérogénéité des groupes : certains étaient avancés dans leur cours, différence entre les niveaux
L’objectif est que tous passent en examen en même temps (en réalité, ça a varié un peu)
Approche pédagogique basée sur le socio-constructivisme.

Opérationnalisation
L’enseignante activait les connaissances en début de cours
Enseignement explicite des concepts, mais aussi des stratégies à prendre en résolution de problèmes.
Utilisation du TNI, ce qui permet d’enregistrer ce qui se fait au tableau et le projeter à nouveau le cours suivant. L’enseignante imprimait ces notes construites collectivement à la fin du cours, pour les élèves.
Obligation de différencier
Au début du cours, l’enseignante faisait ressort les notions vues dans tous les niveaux : fonction du premier degré par exemple qui vient de la modélisation algébrique de 2e secondaire et qui est vu plus loin en 3 et 4. Par la suite, les élèves travaillaient sur des activités DESMOS ou des expérimentations. À la fin du cours, on revient en grand groupe. Questionnement sur ce qui est retenu et sur ce qui sert dans la vraie vie.
L’enseignante a produit des activités DESMOS qui pouvaient s’appliquer à tous les niveaux. Les objectifs étaient modifiés afin que tous les élèves soient en mesure de les faire.
Démonstration d’une activité de différenciation avec DESMOS: Crevez mes bulles

Résultats
Comme l’élève ne pouvait pas choisir son horaire et devait obligatoirement être présent 9h par semaine, certains ont changé leur horaire de travail pour rester dans le groupe, tellement ils étaient motivés à continuer.
Taux de présence de 83% dans le projet versus 40-50% dans les classes régulières.
En sortant du cahier, on voit plus facilement à quoi servent les mathématiques dans la vraie vie.
Belle collaboration entre les élèves qui s’entraidaient à réussir les défis proposés par l’enseignante.
Étant donné l’apprentissage constant en mode résolution de problème de tâches complexes, les élèves n’étaient pas surpris en examen, ne trouvaient pas que le niveau de difficulté était trop grand.
80% des élèves ont réussi les cours de Modélisation algébrique. La moyenne de temps, tous cours confondus, est de moins de 70 heures. Un haut taux de réussite en beaucoup moins de temps..

Discussion et conclusion
Est-possible qu’un élève en 2101 puisse passer l’examen de 3051? On ne l’a pas fait, mais l’enseignant pense qu’il serait possible de faire le 3051 tout de suite après la réussite du 2101, mais on ne l’a pas fait puisque 1 élève n’avait pas son 3 à son profil et l’autre avait énormément de difficultés. On préférait qu’elle termine son 2e secondaire avant de monter en 3e.
Dans les cours de statistiques, on aimerait ajouter les élèves de 1102 l’an prochain puisque les activités pourraient s’appliquer aussi..
Les cours de statistiques étaient plus faciles et plus rapides à donner que ceux de Modélisation algébrique..
Il n’a pas été nécessaire de prévoir plus d’activités pour les élèves en difficulté puisque l’enseignante avait beaucoup de matériel développé..
L’approche RAI (réponse à l’intervention)
Projet école, non soutenu par une subvention financière quelconque.
Avoir des enseignants « spécialistes » par cours serait une avenue pour favoriser le changement d’approche pédagogique.
La participation de la direction est importante dans la structure organisationnelle pour impliquer les tâches enseignantes par exemple.
Les retombées des tâches significatives pour les élèves

Documents et liens

Enseigner à l’aide de DESMOS, informations tirées du Webinaire présenté par Marc-André Blier
Pour contacter Marc-André Blier ou François Guay-Fleurent
Desmos
Le site de Jocelyn Dagenais
La planification des cours de Modélisation algébrique
La séquence du cours MAT-4151
Toutes les activités de desmosfr.ca classées selon les sigles de la FGA
Copie du clavardage de la rencontre

Note: Après vérification;

– Taux de présence au centre, 70% de présence

– Taux de présence moyen du projet, 83%

– Taux de présence des élèves du projet avant d’intégrer le projet, environ 50%

– 79% des élèves ont réussi les cours de modélisation algébrique avec une moyenne de temps de moins de 90h ;

– 3 élèves ont obligé que l’on partage le groupe en deux puisqu’ils avaient besoin de beaucoup plus de temps pour y arriver soit des temps allant de 108h à 123h.

– 100% des élèves ont réussi les cours de statistiques avec une moyenne de temps de moins de 37h ;

2 commentaires

  • KOUAKOU Dappa à

    Bonjour Marc-André,
    Je me demandais si vous seriez intéressé à présenter votre projet aux enseignants de la CS de Montréal.
    Je pourrais organiser une rencontre dans ce sens si vous avez des disponibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.